Comment extrait-on l’huile de CBD ?

Après de nombreuses études scientifiques sur la question, les bienfaits du cannabidiol, aussi appelé CBD, ne sont plus à prouver. Des douleurs chroniques à l'anxiété, en passant par les troubles dépressifs, l'utilisation de cette molécule est réputée pour ses effets dans bien des situations. Élément de la famille des cannabinoïdes, le cannabidiol intervient dans la production de nombreux produits, à l'instar de l'huile de CBD, très tendance depuis quelques mois.

Mais au fait, quel est le procédé d'extraction de cette fameuse huile ? Pour les plus curieux d'entre vous, attardons-nous sur les caractéristiques de fabrication de l'huile de CBD.

L'huile de CBD : un produit issu de la culture du chanvre

Le cannabidiol est un élément parfaitement naturel, puisqu’il fait partie de la composition du chanvre, une plante à ne surtout pas confondre avec la marijuana. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette dernière ne désigne que les fleurs séchées d'une certaine variété de ce même chanvre, spécifiquement choisies pour leur haute teneur en THC. Il s'agit donc d'un point important, puisqu'une grande partie du public continue de confondre le CBD avec la marijuana en elle-même, alors que celui-ci est très différent.

Contrairement au THC, la molécule à l'origine des effets psychotropes et interdits du cannabis, le CBD/cannabidiol est une autre molécule bien distincte et surtout parfaitement inoffensive. Seul point commun entre ces 2 éléments, ils font parties de la famille des cannabinoïdes. C’est tout, les similitudes s'arrêtent là ! Ainsi, le chanvre à l'origine des produits dérivés au CBD ne contient pas de THC, ou seulement une infime quantité, inférieure à 0,2 % et autorisée par la loi.

L'huile de CBD : les différentes méthodes d'extraction

En ce qui concerne l'extraction du CBD, il existe 3 méthodes reconnues :

  • l'extraction par solvant liquide ;
  • l'extraction par CO2 ;
  • l'extraction à l'huile alimentaire.

Faisons un point rapide sur chacune de ces différentes solutions.

  1. L'extraction par solvant liquide

Pour extraire le CBD du chanvre par le moyen d’un solvant liquide, il suffit d’utiliser des produits tels que l'éthanol ou le butane. Rapide et économique, cette méthode d'extraction du cannabidiol reste tout de même dangereuse en cas de mauvaise utilisation ou d'erreur de manipulation. Toutefois, lorsqu'elle est menée à bien, cette solution permet de dissoudre les cires végétales du chanvre, dans lesquelles se trouvent justement les cannabinoïdes comme le THC ou le CBD. Ces derniers sont récupérés par le biais de l'évaporation, où ils se transforment en huile concentrée.

  1. L'extraction par CO2

Comme son nom l'indique, cette extraction utilise le gaz CO2 dans sa forme liquide, grâce à un procédé basé sur sa température et sa pression. Ce dernier dissout lui aussi la matière végétale du chanvre pour récupérer les cannabinoïdes libérés, avant que ceux-ci soient finalement séparés à l'étape suivante, toujours par un jeu de température et de pression.

  1. L'extraction à l'huile alimentaire

Plus méconnue que les 2 méthodes précédentes, l'huile alimentaire permet aussi d'extraire le cannabidiol du chanvre. Qu’il s'agisse d'huile d'olive, d'huile de tournesol, ou même d'huile de sésame, l'idée est d'utiliser les composants de ces dernières pour récupérer une huile de CBD pure de tout résidu. Après avoir chauffé la matière végétale du chanvre à une température donnée, pour activer ses différents composants chimiques, il suffit d’y ajouter l'huile alimentaire avant de chauffer à nouveau. À noter que malgré la simplicité de cette procédure, l'huile de CBD obtenue n'est pas aussi concentrée que celle qui résulte d'autres méthodes.

Bien entendu, l'huile de cannabidiol n'est jamais utilisée dans son état brut post-extraction, peu importe la méthode utilisée. En effet, elle fait généralement l'objet d'une étape supplémentaire, appelée l’hivernage, qui consiste à éliminer un maximum de composants encore présents et indésirables pour la qualité du produit final.

L'huile de CBD : la méthode d'extraction la plus utilisée

Bien qu'il existe plusieurs méthodes d'extraction pour le CBD, certaines sont plus avantageuses que d'autres en fonction du produit final souhaité. Cependant, l'extraction au gaz CO2 paraît être la plus judicieuse, puisqu'elle permet d'obtenir une huile particulièrement concentrée. De plus, elle s'avère beaucoup moins dangereuse que l'extraction par solvant liquide, en plus de ne laisser aucun résidu toxique. Mais alors, pourquoi ne pas favoriser l'extraction à l'huile alimentaire ? Tout simplement parce que sa composition atypique peut être un problème de taille, notamment à cause de l'huile obtenue qui s'avère tout aussi périssable que son ingrédient de base.


Article suivant